L'ouverture du score s'est sans doute jouée à quelques centimètres. L'ardeur de Cornet prive Darder L'OL domine et les rares actions du match sont à son avantage. Après Cornet, au tour de Sergi Darder de penser ouvrir le score. Sa frappe depuis l'extérieur de la surface bat Yohann Pelé, mais la course de Cornet, en position d'hors-jeu et venu sauter par-dessus le ballon, oblige l'arbitre à annuler le but (33e). La suite du match ressemble à un trou noir jusqu'à la 60e, où Lyon sonne à (... Sac à Longchamp Pliage Pas Cher
)Le Real Madrid a conforté sa place de leader à l'issue de la 4e journée de Liga en s'imposant sur la pelouse de l'Espanol Barcelone (0-2). Pourtant privés de Cristiano Ronaldo et de Gareth Bale, les Madrilènes s'en sont remis à James Rodriguez et à Karim Benzema, de retour de blessure, pour s'imposer. Bien qu'un peu poussif, ce quatrième succès en quatre journées permet au Real (1er, 12 pts) de reprendre les commandes du classement en solitaire devant le FC Barcelone (2e, 9 pts) et Las Palmas (3e, 9 pts). L'Atletico Madrid, prochain adversaire du Barça mercredi pour la 5e journée, pointe au quatrième rang (8 pts). Surtout, cette victoire vaut au Real d'entrer dans l'histoire: avec 16 succès d'affilée en Liga, une série commencée en fin de saison dernière, l'équipe de Zidane a effacé le record du club merengue (15 victoires) qui datait de l'époque du mythique attaquant Alfredo Di Stéfano et de l'entraîneur Miguel Munoz (1960-1961). Plus près de nous, Zidane égale la série réussie par le Barça triomphant de Guardiola lors de la saison 2010-2011 (16 succès). Et l'entraîneur français aura l'opportunité d'établir un record absolu en Espagne en cas de 17e succès de rang mercredi contre Villarreal. sac longchamp pliage noir pas cher Dans sa voiture de l'Armée de Terre, David Lima Da Costa ne peut pas s'empêcher de lâcher un juron plein de désappointement. Il reste moins de 10 km sur le GP d'Isbergues, 15e manche de la Coupe de France, et le manageur de l'Armée de Terre vient d'apprendre que Stéphane Poulhiès, l'une de ses cartes maîtresses pour le sprint qui se précise, vient d'être lâché du peloton. «Il va falloir jouer serré», lance-t-il dans l'oreillette à ses trois coureurs encore présents pour la victoire (Duval,Thomas, Raibaud). Leadeur du classement par équipes de la Coupe de France avant cette 15e et avant-dernière manche, l'Armée joue gros. David Lima Da Costa ne tient pas en place dans sa voiture. Il appelle ses assistants, postés sur la ligne d'arrivée, pour en savoir plus. A leur arrivée, ils interroge ses coureurs. sac longchamp pliage pas cher neuf
«Je fais 9e», lui glisse Julien Duval. «C'est bien les gars», lance-t-il à Benjamin Thomas et Jimmy Raibaud. Après plusieurs minutes d'attente, le manageur de l'Armée peut être rassuré. Son équipe qui termine 3e de la manche (9e Duval, 22e Raibaud, 27e Thomas) limite les dégâts et conserve sa place de leadeur avant la dernière manche, le Tour de Vendée, le 2 octobre. Mais l'Armée de Terre (1er, 98 pts) reste sous la menace de HP BTP-Auber 93 qui remonte à la 2e place à deux petits points. L'équipe de Stéphane Javalet a en effet réussi un beau GP d'Isbergues avec la 2e place de Romain Feillu derrière Halvorsen (Team Joker). «C'est dommage, il ne passe pas loin.